Auxiliaire ambulancier(e)

L’Institut Régional de Formation d’Ambulanciers (IRFA) du CHRU de Nancy est un organisme de formation public.
Il vous accueille dans ses locaux situés à la tour Marcel Brot

Contacts | Conditions d’admission | Nous situer

Le métier d'auxiliaire ambulancier(e)

AUX AMBU metierL’auxiliaire ambulancier est le second membre de l’équipage de transport sanitaire, sous la responsabilité de l’ambulancier diplômé :
- Il participe à la bonne exécution de la mission en conduisant l’ambulance,
- Il aide le titulaire du diplôme à réaliser les bilans et les soins sur les lieux d’intervention.

La mission de l’équipage est :
- d’assurer les transports sanitaires de malades, blessés ou femmes enceintes de jour comme de nuit, sur prescription médicale ou en cas d’urgence, vers toutes structures hospitalières
- de porter secours en cas d’urgence, surveiller l’état de santé du malade qui lui a été confié et réagir à une évolution de son état durant le transport

Situation de l’emploi
Aujourd’hui, les ambulanciers titulaires du diplôme d’État sont assurés de trouver un emploi. Ce qui n’est pas aussi facile pour les auxiliaires.
L’auxiliaire ambulancier peut exercer sa profession dans un SAMU, un hôpital, une entreprise de transport sanitaire privée.

Perspectives d’évolution
Évolution naturelle possible vers le diplôme d’État d’ambulancier après quelques années d’expérience.

La formation

AUX AMBU formationLa formation pour l’obtention de l’attestation d’auxiliaire ambulancier comprend 70 heures d’enseignement pratique et théorique à l’Institut (10 jours de 7 heures chacun).
Cette formation n’est pas obligatoire pour les professionnels exerçant dans une entreprise de transport sanitaire terrestre avant le 1er janvier 2011 et pour les professionnels exerçant moins de trois mois.

Conditions d’accès, inscription
Découvrir l’Institut, services étudiants

Les modules de formation correspondent à l’acquisition de 8 compétences :
- Gestes et soins d’urgence adaptés à l’état du patient, seul et en équipe : urgences vitales, urgences potentielles, risques collectifs (42h)
- Anatomie, physiologie et physiopathologie des principaux appareils ; surveillance d’un patient (5h)
- Hygiène, prévention des risques et matériovigilance (3h)
- Manutention et règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des personnes (4h)
- Communication et relation avec les patients (3h)
- Règles et sécurité du transport (malade – véhicule – conduite) ; actualisation du code de la route (3h)
- Transmission des messages d’alerte ; organisation de l’aide médicale urgente (6h)
- Règles professionnelles et gestion administrative ; le travail en équipe ; éthique et déontologie (4h)

La participation à l’ensemble des enseignements est obligatoire.

Une pédagogie active et participative
- Approche théorique en salle de cours
- Approche pratique en travail de groupe
- Mise en situation à partir de simulations et de gestion de cas concrets
- Évaluation continue de chaque module

Des intervenants spécialisés
- Médecins SAMU SMUR
- Infirmiers et infirmiers spécialisés en médecine de catastrophe, SAMU, hygiène
- Cadres infirmiers
- Kinésithérapeutes
- Sapeurs-pompiers
- Moniteurs et instructeurs de secourisme
- Formateurs AFGSU (attestation de formation en gestes et soins d’urgence)
- Formateurs NRBC (risques Nucléaires Radiologiques Biologiques Chimiques)
- Ambulanciers SMUR et chef d’entreprises privées